Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesecritsdejplduvar.fr
Rock-classique,Folk,critiques musicales,écrits,poésie ,fantastique..Parfois mes états d'âme,VTT,Voyage,Honnelles(mon village-Belgique),Plan d'Aups Sainte-Baume

Premières pulsations amoureuses : Francinette

JPL du Var #Sentiments et vie privée

PREMIERES PULSATIONS AMOUREUSES : FRANCINETTE

 

Les bancs d'auditoires universitaires  et liégeois acceuillent les jeunes filles et jeunes garçons,

Candidats en sciences pharmaceutiques.

Des orateurs orent,vite, au prêchoir..

Avec leurs outils d'époque,les studieux étudiants remplissent des feuilles,

Avec leurs stylos-bille,survitaminés..

L'époque,c'est celle qui commence en 1969...

Il y a les champions,plus rapides que le maître..

Il y a les autres,qui s'accrochent.

Et il y a les occupants des bancs du fond,qui s'endorment,

Ou retiennent un fou-rire...

Ils font confiance aux collègues champions de la gribouille.

Apres des jours et des mois de "banc-assis",

Il y aura les interviews,les "exams",les "questions-réponses"..

Les divers orateurs attribuent ensuite des chiffres et des grades..

Nuls,insuffisants,suffisants,,distingués,champions...

Et ils désignent les concurrents qui seront au départ de l'étape suivante..

Pas moi,loin de là !

Tout est à refaire,à ré-écouter,sur les mêmes bancs usés..

L'année s'écoule..Et je peux prendre le départ de l'étape suivante !

Je porterai ,de plus,la couronne de "distingué".

De joyeuses,innocentes, réjouîssances dans un troquet de Liège..

La joie,la délivrance,les libations,les confidences...

Apres avoir confidé avec amis et copains,

je laisse vagabonder mes pensées avec celles de Francinette.

Francinette,que je n'avais jamais beaucoup remarquée

Apres cinq années d'auditoires et bancs communs...

Et les sentiments prennent,à son insu,la direction des opérations !

Opérations que je déclencherai avec un "billet",

Glissé dans une enveloppe décorée par un timbre.

Un billet avec trois mots : "Je t'aime" ! Tres court,mais signé..

Et je devrai assumer les conséquences,les réactions !!

Et voilà la "rentrée" à L'ULG,à Liège,section pharmacie,seconde licence..

Pendant,deux semaines,paralysé,je fais le mort!

Enfin,un jour,je prends place dans le train Mons-Liège..

Je suis à l'entrée du cours de je ne sais plus quoi,

Les yeux dans les nuages.

Dans ces nuages,passent deux autres yeux qui m'interrogent..

La période "interrogation" durera des jours et des cours.

Arrive le "bal des étudiants de pharmacie",de seconde licence..

Je suis allergique à la danse...

Je suis déguisé en hippie à ceinturon..

Je choisis un siège,confortable,et le loue...

Distingué,mes confrères m'ont affublé du titre de "président"! !!

La salle est gigantesque.

Les couples évoluent slowly et rockly..

Francinette est présente,bien sûr..

Alain me heurte l'épaule :

"Jean-Pierre,c'est pour quand??Francinette t'attend !"

Pris au piège,au radar,je me retrouve devant elle.

Et me surprends à murmurer  :

"Francinette,est-ce que tu...??"

La suite,des regards,des mots maladroits,des sourires esquissés...

Francinette,que je côtoyais sur les bancs pharmaceutiques depuis 1969...

"Jean-Pierre,tu es un grand enfant...!Mais tu m'as fait plaisir."

Suivront les cours,les après-cours,les labos.

Tout devient féérique ,enchanteur en moi.Complexe aussi..

Le voyage de la seconde licence ,en Angleterre,approche....

Un bel hôtel londonien ,avec de confortables chambres à deux lits...

Je loge avec mon super-pote.

Le premier,ou le deuxième,soir,je me retrouve,par hasard

Dans la chambre que Francinette partageait ..

Nous interdisons l'accés à la chambre.Porte close!!

Seuls au monde,enlacés,nous nous envollons 

Vers un monde que ni l'un ni l'autre ne connaissait..

Les lèvres se rejoignent et murmurent.

Soudain,ma Francinette prend un peu de recul :

"Jean-Pierre,cela te ferait'il plaisir que nous nous marions?"

Je gloussai un "oui" tremblant et évident.

"Moi aussi,cela se fera..."

De ma vie ,je n'avais jamais approché le mot mariage.Elle non plus !

Nos ébats enlacés,avec des étoiles plein les yeux,

Furent interrompus par des marques d'impatience,d'agacement,

De l'autre côté de la porte close..

Séparation,et je regagnai ma chambre en chantant.

Et je m'endormis,apres avoir confidé avec mon super-pote.

Quelques chambres plus loin,ma Francinette devait s'endormir en rêvant ! Devait...

La matinée et la journée du lendemain,

Consacrées à des visites dont je me f....,

Furent surréalistes.

Ma Francinette,accompagnée d'une garde rapprochée,m'ignorait..

La visite d'une industrie au programme,en car.

Francinette inabordable et indifférente.

Je pris place,désemparé,dans le fond,aux côtés de mon ami Syrien.

Elle se trouvait aux côtés d'un "petit gros".

L'apres-midi etait "libre".

Ses pas la conduisaient vers le British Museum,

Toujours "flanquée" du même "petit gros"..

Je m'accrochais au couple,anxieux,déconcerté..

Quand soudain,Francinette se retourna,

Visiblement courroucée et agacée.

Elle m'adressa des mots haineux,insupportables.

Entre ces paroles et nos doux projets de la veille...

Une soirée,une nuit!

Et vraisemblablement,une réunion au sommet de la "galerie".

Qui m'aura pourri la vie..

Pétrifié en plein musée,un mot m'obsédait ;

POURQUOI??

Ce fut le premier "pourquoi" de ma vie..

La suite??Un coeur enflammé ne se calme pas avec un seau d'eau...glacée!

Pendant plusieurs mois,la passion reprit le dessus..

Et le "petit gros" disparut!

Avec des épisodes souvent proches de l'extase..

Un soir,sur une plage déserte de Blankenberge..

Mais je logeais dans une tente,trop petite pour deux..

Et Francinette avait des ordres maternels..

Un jour,dans sa voiture,sur la route de sa maison familiale,

Arrètée en face de mon "logement" !

Les lèvres,les mains,les bras ,les corps soudés..

Une "presque première",pour elle,pour moi..

Le lendemain,elle m'avouera avoir évité,de justesse,l'accident..

Sur la route du retour,qu'elle ne voyait plus tres bien !

Mais,le mot que j'aimais tant,"mariage",ne fut plus jamais prononcé.

Quelque chose etait changé,cassé,depuis "notre" soirée anglaise..

Cassé par une galerie,sans doute,peut'ètre..

L'année universitaire,seconde licence pharmaceutique,touchait à sa fin.

"Blocus",préparation des examens..

De nouveau "distingué" au premier essai..

Francinette avait eu moins de chance.

Je restai à ses côtés pendant la pénible période de "re-blocus".

Et ce fut SA victoire !

La bataille de cette seconde licence etait gagnée pour nous deux..

Chez elle,dans son salon sérésien,ma Francinette,sa maman et moi..

Réjouîssances et congratulations d'usage.

Mais les six yeux se rejoignent..

Des larmes se montrent et Francinette parle : 

"Jean-Pierre,je suis désolée.Nous nous aimons beaucoup,

mais,nous deux,ce n'est pas possible!"

J'ai oublié la suite de la conversation,mais six yeux pleuraient.

Je suis parti,sans jamais revoir Francinette.

Parti avec cet obsédant :

POURQUOI   ???

 

FrancineBlankPic.jpg

 

 

.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

paulo8938 29/11/2014 09:02


Salut


retour imminent au bercail , brrre très humide!!!!!


Bon samedi


JP

JPL du Var 01/12/2014 08:11



Samedi,journée d'anniv...,très chargée ! La fête est finie ! A bientôt,Jean-Pierre



paulo8938 28/11/2014 09:32


Bonjour


Passe une agréable journée


JP

JPL du Var 29/11/2014 08:38



Merci,idem pour toi...Ici,c'est le Soleil....et le froid ! BRrrrr.A bientôt,Jean-Pierre



paulo8938 27/11/2014 11:57


Bonjour un petit bonjour depuis la Drome , temps plutot clément, une année


de folie !!!!


Bonne journée


JP

JPL du Var 28/11/2014 09:14



Pour moi aussi,2014 aura été une année de folie...de cauchemar même !Vite 2015....Bon vendredi,Jean-Pierre



paulo8938 26/11/2014 09:24


Salut jp un bon mercredi à toi aussi avec uriah heep


JP

JPL du Var 27/11/2014 09:23



Eh,eh,tu me remets en mémoire des "vieux" groupes de mon époque...Hier,j'ai remis sur la platine un ancien vinyl de Mick Box et sa bande ! Gris,nuages,mais sec,en principe. Bon jeudi,Jean-Pierre



Marieluce 25/11/2014 16:39


Ton histoire est bien racontée, dommage qu'elle date, à ce jour, de plus d'un mois !


Tu aurais peut-être dù nous la faire lire en plusieurs épisodes ...


un peu comme les "Feux de l'Amour" pour faire durer le plaisir ...

JPL du Var 26/11/2014 09:19



Merci...En brodant un peu,c'est vrai : j'aurais pu en faire un feuilleton sentimental ! Mais les souvenirs de cette époque ne sont plus tres précis.....Bises et bon mercredi,Jean-Pierre



RSS Contact