Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesecritsdejplduvar.fr
Rock-classique,Folk,critiques musicales,écrits,poésie ,fantastique..Parfois mes états d'âme,VTT,Voyage,Honnelles(mon village-Belgique),Plan d'Aups Sainte-Baume

Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24

JPL du Var #Fantastique

Hôpital psychiatrique abandonné  chapitre 24

--------------------------------------------------

A ta santé, avait clamé le visiteur de l'hôpital...

La santé du "Chef", celui qui était propriétaire de tout, ou presque,

Et résidait paisiblement dans son hôpital psychiatrique tout neuf,

Dans la ville qui était beaucoup à lui aussi, et un peu voisine du village.

Sa santé commençait à être devenue fragilement faible.

Il y avait eu des informateurs et des exformateurs qui avaient informé.

Le "Chef" l'avait perdue, sa santé, très récemment.

L'information était sérieuse : le Chef était décédé complètement, mort !

Un énorme tourbillon, un choc mouvementé secoua  le village et ses autorités.

Toute la ville, plus ou moins voisine avait été décapitée par un tueur.

Des informations arrivaient encore et encore. Et bientôt, les dernières.

La disparition du Chef n'était pas un hasard ! La décapitation, non plus...

Un des derniers informateurs sorti vite de cet endroit de mort

Balbutia des mots sens dessus dessous. Enfin sans sens !

La ville du chef mort aurait "disparu"Plus d'entrée, plus de sortie....

Une sorte de microbe, sorti du corps du Chef, paralysait tout..

Plus un bruit, plus un son normal, plus personne dans l'étendue et ses rues..

Les bâtiments, les maisons, l' hôpital étaient devenus un rien infecté.

Un voile étrangement impénétrable s'était posé partout..

Dans la ville, il y avait aussi un Premier, un Second et les autres.

Ils avaient commencé à vociférer des choses, encore des choses.

Et maintenant, ces choses avaient détruit la ville d'avant.

Les "étrangers" égarés et pas sortis devenaient prisonniers.

Enfin, en conclusion des dernières informations sur la réalité de là bas, 

La ville avait été avalée par une folie collective,

Sans doute à cause de minuscules fantômes sortis du Chef, de partout.

Tous se demandaient comment une tele chose était possible...

Et voilà que maintenant, le village encore assez tranquille et libre

Se retrouvait "coincé" entre une ville fantôme , interdite,

Et un hôpital psychiatrique abandonné, où se trouvaient des monstres !

Des bandits dangereux, mais aussi des gens de chez eux...

Bien sûr, le petit village se suffisait tout à fait à lui même.

Et il y avait d'autres villes, mais beaucoup plus loin ! 

Et si elles étaient devenues "fantômes" aussi par l'infection ?

Mais il y avait maintenant quelque chose de bien plus important :

L'hôpital psychiatrique abandonné n'avait plus de propriétaire vivant !!

Il devenait la propriété de qui ? A personne, à aucun particulier nulle part .

Mais, mais il se trouvait sur le territoire du village, donc....

Tout allait se décider entre les autorités, le premier, les autres,

Et l'armée et ses chefs et leurs canons...

 

Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Hôpital psychiatrique abandonné chapitre 24
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thaddée 26/03/2020 15:30

Dis-moi tout, Jean-Pierre, tu écris au fur et à mesure n'est-ce pas ? - Le microbe, la ville fantôme ... ça sent ce qui se passe en ce moment ! Est-ce l'hôpital psychiatrique qui nous guette ? Je te souhaite bon courage dans notre épreuve commune, et je vous fais plein de gros bisous à toi, Marie-Madeleine et la gentille Frisquette. Heureusement qu'il y a Internet !

JPL du Var 27/03/2020 09:18

Bien sûr, tu as tout deviné (c'était évident !). Ce chapitre 24 est, un peu, un chapitre, à part, du roman....La "ville voisine" ne nous concerne plus ! Sauf qu'il s'y est passé qqchose de fondamental : celui qu'on appelait "le Chef", et qui était propriétaire de beaucoup de choses, dont le vieil hôpital psychiatrique abandonné , est MORT (assassiné en fait, par qui ?). Donc ce vieux machin devient la propriété du village, des ses dirigeants (et de l'armée aussi ) !! Que vont 'ils décider, en oubliant pas qu'il y a encore leurs "touristes" à l'intérieur (dont plusieurs déjà morts ). Et que les gangsters (tant recherchés), les assassins, découpeurs, corbeaux s'y cachent aussi ??? Tout risque de bien changer avec ce qu'il s'est passé dans la ville voisine...Et plusieurs personnes en sont sorties pour revenir au village !!!! Mais tu as raison, j'écris au fur et à mesure....Grosses bises !

RSS Contact