Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesecritsdejplduvar.fr
Rock-classique,Folk,critiques musicales,écrits,poésie ,fantastique..Parfois mes états d'âme,VTT,Voyage,Honnelles(mon village-Belgique),Plan d'Aups Sainte-Baume

"L'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 21

JPL du Var #Fantastique

"L'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre21

------------------------------------------------------

-"Elle a été tuée par eux ! Vous savez ?"

Dit le visiteur habituel au monsieur couché dans son grand lit.,

Dans son grand hôpital psychiatrique tout neuf, à lui seul.

-" Oui, je sais, bien sûr..Ils parlent ! Mais il y a ce docteur !!"

-"Justement, ce docteur, il sait beaucoup, trop sur tout et nous.

Ne faudrait t 'il pas s'"occuper" un peu plus de lui ? Aussi cette Ana !"

Le patient psychiatre se renfrogna en toussant dans le bizarre.

Il était le maître, et voulait contrôler tout et tous et le reste.

Mais dans ses troupes avec ou sans bec

Il y avait , au moins, un, peut' être plus, qui se voulait plus maître que lui !

Il ne pensait pas à ceux qui n'étaient pas dans ses troupes.

Et il y avait aussi lui, celui qu'on disait "Le Découpeur" !

-" Ceux qui font du "tourisme" dans votre hôpital commencent à déranger !

Ils regardent tout, malgré les avertissements ! Pourquoi ne pas les...."

Remarqua furieusement le visiteur habituel.

-" OOh, ils m'amusent surtout. Ce n'est pas un vrai problème.

On s'occupera, comme d'habitude, de cette amusante colonie.

Mais le docteur, il est dangereux et haineux vis à vis de nous...

N'oubliez pas ce que je fais à ceux qui me contrarient et me dérangent.

Que ce soit n'importe qui, n'importe où, loin ou près...N'importe qui !!"

Le visiteur habituel sortit, en oubliant de fermer la porte...

-"La porte !!" hurla le grand et trop chef couché.

L'autre était déjà parti. Il s'engouffra dans une pièce du couloir.

Où il y avait un bureau, des armoires, des boites et des infirmières en blanc.

-"Tu viens !" dit t'il d'une voix doucereusement impérative.

Et une dame en blanc le suivit. Les autres avaient l'habitude...

Quand ils furent  bien isolés, ils échangèrent des mots très lourds.

-"Le chef qui est là bas, devient de plus en plus gênant. Il n'est chef de rien..

Tu peux t'occuper de son futur et de cette situation que je n'aime pas.."

Et il disparut dans l'invisible des couloirs et de ses sombres projets.

Dans cet hôpital vraiment très psychiatrique, tout le monde

Connaissait tout le monde, de l'extérieur et de l'intérieur.

Après quelques haltes dans les galeries et pièces de l'habitude,

Après de nombreux pas, qui ne suivaient plus une ligne droite,

Le visiteur rejoignit  son très étrange chez lui. Même plus !

La lourde porte de son entrée était ouverte, un tout petit peu....!!

Très méfiant et intrigué, il sortit  son engin cracheur de feu et de mort.

A l'intérieur, parmi la lugubrosité sombre, Il y avait une boite...

Elle n'était pas très grande, plastifiée, avec un couvercle.

Ce n'était pas une boite à lui, déposée sur sa table du milieu.

On avait réussi à entrer chez lui. Mais sorti ?

Et le visiteur commença à visiter tout et partout..Rien!

Il n'aperçut rien ni personne de pas normal, ou de pas à sa place..

Un tout petit peu rassuré, il rejoignit la table avec son "cadeau".

Dès le couvercle enlevé, , surgit une masse de papier qui absorbe tout.

Du papier blanc, comme d'habitude, avec des décorations rouges.

Tout ça enlevé, il vit, ne dit rien, resta impassible.

Dans le "cadeau", il y avait une tète coupée, arrachée, avec les yeux ouverts.

Le visiteur avait un peu l'habitude. Il avait reconnu le visage et les yeux.

C'étaient ceux de sa dame en blanc, du bureau de l'hôpital de l'autre.

Elle était toujours seule et ne connaissait personne, à part lui.

Pourquoi ? A cause de ce qu'il lui avait demandé ? En secret..

-"Ca, c'est une déclaration de guerre !!!"

Telle fut l'oraison funèbre de la malheureuse femme en blanc à lui.

Et sa tombe ? Un trou aux dimensions dans le terrain  avec les décombres.

De retour dans la maison, il s'assit devant la table et la boite.

Il remplit un verre de liquide tonifiant avec des bulles et le leva :

-"A ta santé" !!

A re-suivre

 

"L'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 21
"L'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 21
"L'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 21
"L'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 21
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thaddée 02/02/2020 13:52

C'est de pire en pire hihi :-). Ca ferait un très bon film d'horreur. La suite, la suite ! Passez un bon après-midi tous les trois, gros bisous !

JPL du Var 03/02/2020 10:47

Et pourquoi pas !!! C'est vrai que cela ferait un scénario horrifique...Mais il faudrait trouver un réalisateur !!! De pire en pire , oui et souvent coloré en rouge....Et la suite deviendra rouge vif ! Mais il y aura une fin. Quelle conclusion à ce massacre ? J'espère que tout va bien pour toi et tous tes compagnons, Nous t'embrassons tous les trois , Jean-Pierre

RSS Contact