Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesecritsdejplduvar.fr
Rock-classique,Folk,critiques musicales,écrits,poésie ,fantastique..Parfois mes états d'âme,VTT,Voyage,Honnelles(mon village-Belgique),Plan d'Aups Sainte-Baume

"l'hôpital psychiatrique abandonné" chapitre 18

JPL du Var #Fantastique

"L'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre 18

-------------------------------------------------------

La solide grand porte manifestait des mouvements d'émotion.

Mais elle avait perdu une partie de ses forces...

-C'est quoi là ? On mitraille ? Semblait souhaiter Artun

-NON ! On attend, ce sont peut'être des gens envoyés pour nous.-

En effet, c'étaient les renforts !

Les faisceaux lumineux des deux groupes se croisèrent.

Ils se dévisagèrent et entamèrent les présentations.

-Vous venez du village, pour nous renforcer, à quatre !!.-Chuchota Ana

-Oui, en effet, clama le docteur. Y en avait pas d'autres qui voulaient !

Moi, je suis le docteur de là bas, avec trois soldats armés.-

-Docteur, examinez Artun, étendu là, avec du sang à la tête-

-Il est mort tout à fait ! Que s'est'il passé ?-

-Il a été atteint par une fine lame d'acier, qui a jailli d'un livre

Un livre qui ressemblait à ce que nous appelons le "Nécronomicon" !

Il était posé sur cette table et a été emporté par des corbeaux !-

Les renforts se présentèrent. Le docteur, on savait.

Il y avait Kimi, le plus mince , mais rempli de volonté armée.

Il y avait Simon, le pus gros, qui semblait le plus fort..

Et aussi la femme-soldat, fragile, mais avec une détermination armée, Maddy.

Ana présenta ce qui restait des siens et expliqua l'inexplicable, l'atroce.

Mais le docteur était savant ! Et sa curiosité en voulait plus.

- Un livre-assassin ! Et encore quoi d'autre de ridiculosité nébuleuse ?-

-Eh bien ré-expliqua Ana, c'était une réplique du fameux Nécronomicon !

A l'intérieur, y avait un système lance-flèche tueur..

Des corbeaux sont venus et l'ont fait disparaître. Je vous ai dit  tout ça.-

- Un nécronomicon-tueur !- Le docteur ajoutait beaucoup d'étonnement..

Ce livre, très peu connu et irréèl, représentait la folie, la démence, la mort !

Tous les autres, sauf Samir, nageaient dans l'inconnu avec ce livre bizarre.

Ana prit la parole pour un résumé lugubre :

-Nous sommes partis à sept. Nous sommes cinq maintenant..

On a déjà perdu notre amie Petra, torturée, décapitée...-

-Si je comprends bien, on continue jusqu'au dernier vivant-

Ironisa la discrète, muette, trouble Marie, qu'on aimait pas.

L'ironie passa au dessus du corps sans vie, étendu...

Et survola les autres sans la moindre petite réaction.

Les cinq anciens survivants et les quatre nouveaux

Essayèrent de faire le point complet sur ce qu'il s'était passé

Sur ce qu'il risquait de se passer encore dans cet hôpital de fous.

Et pour, si possible, essayer de conserver leur vie à tous en bon état.

-Nous avons exploré les couloirs et chambres par là, en principe inoccupée.

En principe. Il y avait des os et les tortionnaires de Petra !

Il y avait aussi, parfois, des lumières fortes et bizarres.

Et aussi une colonie de grands corbeaux pas très sympas.

Des chambres obscures et des chambres éclairées

Meublées et avec tout un équipement suspect.-

Ana Raconta tout. Et sur ce qu'il s'était passé avec Petra !

Ils ne devaient commettre aucune imprudence, Rester toujours ensemble.

Evidemment qu'ils étaient observés ! Par les corbeaux !?

Mais évidemment, bien sûr qu'il y avait des individus dangereux ici.

-Nous avons perdu une partie de notre groupe de départ..

Mais, maintenant, vous êtes là. . Nous continuons notre mission.

Je vais retirer la petite flèche tueuse et la ranger. Un indice !

Regardez dans ce coin de la salle : il y a une couverture brune !!

Comme dans la chambre mortuaire de Petra ! On va le recouvrir..

C'est quand même très étrange, ces couvertures brunes qui arrivent à point !

Je suis sûre qu'elles ne se trouvaient pas là avant les décés tragiques !-

Ana était à fond dans le vrai de ce qu'il s'était passé.....

Maintenant, il restait l'autre partie du bâtiment et ses locaux !

Et l'étage ? Et les caves ? Et les souterrains.....

Rappela le docteur, devenu très lugubre, sans aucun enthousiasme. AUCUN !!

A suivre et à survivre...

 

 

Huldre

Huldre

"l'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre 18
"l'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre 18
"l'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre 18
"l'hôpital psychiatrique abandonné"  chapitre 18
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thaddée 10/12/2019 11:37

Bouhhh ... les couvertures brunes qui apparaissent comme par enchantement pour couvrir les morts ... Quelle atmosphère toute en noirceur, ça me plaît beaucoup et j'attends la suite de ces deux équipes bien courageuses ou peut-être inconscientes, car le danger rode c'est sûr ! Gros bisou Jean-Pierre, coucou à toute la famille et bonne journée !

JPL du Var 10/12/2019 12:37

Merciii. Oui, l'athmosphère n'est pas à la douceur. Mais mon chapitre 19 sera mieux éclairé !!! Mais toujours angoissant....Gros bisous à toi aussi. Le 11 décembre il y aura un an que Maman est morte....

RSS Contact