Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.lesecritsdejplduvar.fr
Rock-classique,Folk,critiques musicales,écrits,poésie ,fantastique..Parfois mes états d'âme,VTT,Voyage,Honnelles(mon village-Belgique),Plan d'Aups Sainte-Baume

"Le dragon sans flamme" Conte de Noël, si,si...

JPL du Var #Conte

"LE DRAGON SANS FLAMME"

-----------------------------------------------

C'était un dragon bien ennuyé.

Il était arrivé un moment, comme il en arrivait parfois,

Où il devait cracher ses flammes, comme tous les dragons.

Il ouvrit sa gueule en grand, et poussa fort.

De plus en plus fort. Sa gueule se tordait....

Mais elle ne pouvait sortir aucune flamme, même une petite !

Ses yeux s'étaient allumés, cachés dans le rouge..

Il avait honte, partout sur lui !!

Devant lui, un petit chien tout minuscule et mignon

S'était assis et regardait le dragon aux yeux rouges.

Il était curieux, surpris, et savait parler le dragon.

Il aurait voulu le consoler, mais n'aimait pas les flammes,

Qui roussissaient et abîmaient son manteau qu'il aimait bien..

-Mais pourquoi veux-tu cracher des flammes maintenant ?

-Parce que c'est un moment normal pour les dragons.

Un moment obligatoire !

Répondit le dragon, un peu surpris par ce tout petit

Qui n'avait pas peur de lui !.

Ainsi, même les dragons avaient des moments obligatoires....

-Heureusement, tu n'es qu'un tout petit chien !

Il fut un peu vexé, le tout petit chien.

Il savait tout faire. Même parler le dragon !

Lui, très grand, dressé sur ses pattes de derrière,

Et après avoir rangé ses ailes,

Il allait connaître la honte. Devenu un dragon incapable...

-Dragon, il me semble que tu as un gros problème !

La surprise redressa les écailles du long cou du dragon.

Il y avait là, en bas, un petit machin qui parlait comme lui.

Et qui n'avait pas peur de lui. Pas du tout, au contraire..

Il était devenu plus rien. Plus du tout comme les autres.

Plus de flamme, et un minuscule n'avait même pas peur de lui..

- Ne t'en fais pas ! Il n'y a pas d'autre dragon, ici, qui pourrait te voir.

De plus en plus honteux, il savait qu'il n'était plus rien.

Il devait disparaître et rejoindre l'enfer des dragons.

Heureusement, le petit chien ne savait pas seulement parler le dragon.

Il savait lire dans le cerveau, tout petit, des dragons..

En fait, le grand dragon ne se servait presque jamais de son cerveau.

Comme c'est la même chose chez tous les grands !

-Mais toi, que je devrais brûler, écraser, effrayer,

Tu n'as pas peur, et tu parles dragon, et tu es gentil ! Pourquoi ?

-Parce que, je suis de la même famille que toi, et te connais bien.

Toutes les écailles du dragon se remirent tout droit debout !

-De ma famille ? Mais ma famille est une famille de dragons.

Et toi, tu n'es qu'un tout petit, qu'on ne voit pas d'en haut.!

Le petit chien se dressa beaucoup, le plus haut pour lui.

Il montra ses gentilles dents, et cracha quelque flammes.

Le cerveau, peu capable, du dragon ne comprenait rien du tout.

-Tu n'es rien. Tu parles dragon, et tu craches des flammes !

Mais qui es-tu ?

Le petit chien attrapa au vol son plus beau visage gentil.

-Avale moi, dragon !

 

A suivre (dans le ventre du dragon ???)

"Le dragon sans flamme" Conte de Noël, si,si...
"Le dragon sans flamme" Conte de Noël, si,si...
"Le dragon sans flamme" Conte de Noël, si,si...
"Le dragon sans flamme" Conte de Noël, si,si...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thaddée 18/12/2017 14:04

Oh que c'est joli, mignon, terriblement attachant ! Je ne répéterai jamais assez que j'adore ton style simple et imagé, tes idées si décalées mais si charmantes, ton inspiration si pure et si riche. Un grand bravo Jean-Pierre, oh oui un grand bravo, je me précipite pour lire la suite.

RSS Contact